Wekey est partenaire du salon INNN les 5 et 6 octobre
Dans toute la France
Dans toute la France

A la découverte du Web3 — Que sont les DAO (organisations autonomes décentralisées) ?

A la découverte du Web3 — Que sont les DAO (organisations autonomes décentralisées) ?

A la découverte de la DAO

Bienvenue dans notre 2nd article sur le Web3 consacré au DAO ! Dans notre article introductif au Web3, nous avons présenté en quoi la blockchain nous permettait de décentraliser le pouvoir au sein du Web tel que nous le connaissons aujourd’hui (et ses nombreux avantages). Nous allons aujourd’hui nous concentrer sur les DAOs, ce fabuleux modèle qui permet de transférer le pouvoir d’une autorité centralisée vers les utilisateurs / membres d’une même communauté.

Votre revue de presse Web3 hebdomadaire

En une newsletter vous retrouverez ainsi les faits marquants, annonces et avancées du Web3 de manière digeste et vulgarisée.
Inscrivez-vous !

Qu'est-ce qu'une DAO

Les DAOs sont des éléments importants du Web3, visant à décentraliser la gestion d’une structure, communauté ou entreprise. Le terme désigne, grossièrement, une communauté basée sur la blockchain.

DAO est l’acronyme de Decentralized autonomous organizations ou organisations autonomes décentralisées en français.

La définition large d’un DAO serait une organisation qui enregistre ses membres, ses règles et ses responsabilités dans un grand livre immuable sur la technologie blockchain.

Pour illustrer ce fonctionnement, imaginez un LinkedIn dont la gestion et les choix stratégiques appartiendraient à ses utilisateurs. Où chaque nouvelle fonctionnalité pourrait par exemple être soumise à un vote auprès de ses membres.

Généralement, pour participer et formaliser ce pouvoir de décision, un token est rattaché à la DAO, fonctionnant ainsi comme un pouvoir de gouvernance (on pourrait faire le parallèle avec des investisseurs détendeurs d’actions d’une entreprise).

Les fonds sont stockés dans leur propre trésorerie et sont régis par des contrats intelligents, ce qui signifie que les DAOs n’ont pas à dépendre des banques pour stocker leurs fonds. Il n’y a pas d’autorité centrale au sein de l’organisation. Les décisions sont exécutées via des propositions et des votes, ce qui garantit l’équité et l’égalité entre ses membres.

Les membres de la DAO peuvent choisir d’utiliser ces fonds comme ils le souhaitent : dans un artiste, un NFT, un nouveau projet… Et ainsi faire fructifier leurs investissements.

Comment fonctionnent les DAOs

Les DAOs sont construits sur ce que l’on appelle un « smart contract ».

Un « smart contract » est un programme informatique qui s’exécute sur la blockchain, uniquement une fois que des conditions prédéterminées sont remplies.

En gros, le « smart contract » peut être considéré comme le règlement intérieur de l’organisation. Il permet ainsi de se substituer à un conseil d’administration ou à un tiers, et il facilite l’exécution des décisions en toute transparence et donc confiance des membres de la DAO.

Chaque DAO possède ses propres règles (regroupées dans le « smart contract ») et objectifs. Au-delà de la technologie et de son fonctionnement, l’élément le + disruptif réside dans le pouvoir donné aux membres de la communauté : une DAO permet à chacun d’avoir une voix.

Différents modèles d’adhésion déterminent généralement le fonctionnement du vote dans une DAO et ses résultats.

Les deux types de modèles d’adhésion les plus populaires sont :

Adhésion basée sur l’acquisition d’un Token :

  • La détention de ces tokens donne aux membres un droit de vote. 
  • Ces types d’adhésions sont utilisés pour régir des protocoles largement décentralisés.
  • Les tokens sont distribués par le biais de liquidités ou d’échanges décentralisés.

Adhésion basée sur le partage :

  • Les membres bénéficient d’un droit de vote en fonction de leurs actions. 
  • Le fonctionnement est ici basé sur les efforts humains / le travail réalisé par les membres de la communauté (exemple : contribution au fonctionnement du Discord).

Envie d'aller plus loin ?

Nous sommes présents sur Niort, Nantes, Brest et Bordeaux pour organiser dans vos locaux une acculturation au Web3 de vos équipes !

Quels sont les avantages d'une DAO

Il n’est pas nécessaire de stocker des fonds auprès des banques traditionnelles. Une DAO est en soit sa propre banque (trésorerie). Elle peut détenir des ETH ou d’autres tokens, mais également d’autres types d’actifs tels que des NFTs, ou tout ce que le groupe souhaite posséder en tant que collectif.

Les décisions qui ont un impact sur l’organisation ne sont pas exclusivement prises par un petit groupe de personnes. Chaque membre du collectif a la possibilité de proposer des décisions qui peuvent façonner l’ensemble de l’organisation. Et chaque proposition ou décision est soumise aux votes de la communauté.

Au sein d’organisations traditionnelles (généralement privées et centralisées), nous retrouvons :

  • une structure hiérarchique,
  • où un changement structurel peut être effectué par un seul individu ou une entité (avec l’autorité nécessaire),
  • et où la prise de décision se fait en interne et manuellement.

Alors que dans une DAO : `

  • l’organisation ne suit aucune hiérarchie,
  • le vote des membres du groupe est requis pour approuver un changement,
  • et ce vote s’effectue automatiquement sans nécessiter l’intervention d’aucune autorité centrale.

Quelques exemples de DAOs

Il existe une grande variété de DAOs. Globalement, l’ensemble des outils et plateformes du Web3 sont basés sur ce modèle. Si vous investissez dans la crypto, le nom d’Uniswap vous est certainement familier. Ce DEX (Decentralized Exchanges), qui permet aux traders d’échanger des actifs crypto comme ils le feraient sur n’importe quelle plateforme centralisée, est open source et appartient à ses utilisateurs. Par conséquent, les frais de transaction de la plateforme sont ainsi redistribués et viennent alimenter le bag de liquidité de l’exchange.

Mais les DAOs ne sont pas l’apanage de la finance, on en retrouve dans tous les domaines : l’art, le gaming, la musique, les médias…

Voici quelques exemples :

  • PleasrDAO et FlamingoDAO permettent à leur communauté de collectionner des NFTs (et d’acquérir des pièces de valeur qu’individuellement ils n’auraient pu se permettre d’acheter) ;
  • Whisky Pioneers est une communauté de passionnés de Whisky qui a produit ses propres 500 barils de bourbon vieilli premium ;
  • Nexus Mutual est une coopérative offrant les services d’une assurance mutualiste à ses membres, sans nécessiter de société en charge de l’administration des contrats. La gestion des primes et le traitement des sinistres est automatisé via des smart contracts coordonnant directement les interactions avec et entre les sociétaires
  • Terra0 vise à autonomiser une forêt dont la production économique (la vente de bois) lui permet de s’acquitter de sa dette auprès des personnes ayant financé l’acquisition initiale du terrain. Une fois cette dette liquidée, la forêt peut utiliser ses ressources pour s’étendre en achetant davantage de terres.
  • MakerDAO est un système de création de stablecoin, le DAI, dont les paramètres sont pilotés par les détenteurs du token de gouvernance ;
  • Yearn.finance permet à ses utilisateurs d’optimiser leurs revenus sur les actifs crypto grâce à des services de prêt et de trading.

Vous l’aurez compris, les DAOs ont leur place dans chaque secteur d’activité et leur potentiel est sans limite.
Nous avons fait le choix au travers de cet article d’aborder les bases structurantes pour débuter la compréhension de ce sujet. 

Mais nous restons à votre disposition si nécessaire de l’approfondir via une session acculturation ou formation DAO au sein de votre service !

Ce n’est pas un sujet qu’il est simple de présenter en quelques mots, donc si vous avez la moindre question: écrivez-nous !

Envie d'aller plus loin ?

Nous sommes présents sur Niort, Nantes, Brest et Bordeaux pour organiser dans vos locaux une acculturation au Web3 de vos équipes !