Dans toute la France
Dans toute la France

Les femmes dans la Tech

Les femmes dans la Tech

Il a quelques jours se tenait à Niort Tech un événement mettant à l’honneur les femmes dans le numérique proposant des clés pour une reconversion réussie.

Cette journée très intéressante – et inspirante ! nous a donné envie d’écrire cet article pour vous apporter notre éclairage sur ce sujet qui nous tient particulièrement à cœur.

Des salaires toujours très disparates.

C’est désormais un sujet qui revient régulièrement sur le devant de la scène : les écarts de salaires entre hommes et femmes sont importants, de l’ordre de 16% en moyenne. À poste et compétences égales, les femmes gagnent généralement 9% de moins que leurs collègues masculins.

Tous les ans est calculé le jour à partir duquel les femmes « travaillent gratuitement ». En 2021, c’était le 3 novembre à 9h22.

Peu de femmes dans le numérique.

Le secteur du numérique et l’un des secteurs d’activité qui recrute le plus dans le monde actuellement et les entreprises peinent à recruter tous les profils dont elles ont besoin.

En Nouvelle Aquitaine, on dénombre environ 48 600 salariés qui travaillent dans l’IT (en progression de 20% sur 10 ans) et 12 000 recrutements sont effectués tous les ans.

Parmi toutes ses nouvelles recrues, seulement 20% sont des femmes, en régression de 14% l’année dernière.

En plus de n’être que peu représentées dans les métiers de l’IT, elles y sont essentiellement représentées dans les fonctions supports : RH, communication, marketing…

Pourquoi ?

L’absence des femmes dans le secteur du numérique dépend directement de l’absence des femmes dans les écoles d’ingénieurs. Si elles sont représentées à 47% en Terminale S, elles ne sont plus que 20% en école d’ingénieur.

Culturellement, les femmes étaient peu représentées dans les sciences, et si de gros efforts de communication sont effectués par le gouvernement et les écoles, ont estime qu’il faudrait plusieurs dizaines d’années pour rééquilibrer le rapport homme / femme dans les métiers du numérique.

Vous êtes une femme dans le numérique ?

Ou vous envisagez une reconversion ? Plusieurs associations existent pour vous conseiller, vous entourer, et vous permettre de partager votre expérience avec vos paires :

Des femmes inspirantes.

Ada Lovelace
Grace Hopper
Margaret Hamilton

Si les femmes sont peu représentées dans les métiers de l’IT, elles en ont pourtant marqué l’histoire.

Ada Lovelace a créé le premier programme informatique de l’histoire en 1843, sur la machine analytique de Charles Babbage.

Grace Hopper est la conceptrice du premier compilateur en 1951 (A-0 System) et du langage Cobol en 1959.

Margaret Hamilton a conçu le système embarqué du programme spatial de la mission Apollo 11 au cours de laquelle, pour la première fois, des hommes se sont posés sur la Lune, le 21 juillet 1969.

Ida Rhodes a conçu le langage C-10 en collaboration avec Betty Holberton au début des années 1950. Elle a également contribué à la traduction automatique des langues naturelles.

Hedy Lamarr, en plus d’être une célèbre actrice, a déposé en 1941 un brevet pour sécuriser les télécommunications, toujours en usage dans les liaisons wifi et bluetooth.