Devenir travailleur indépendant

Se lancer dans l’aventure freelance peut parfois déstabiliser. Nous ne savons pas toujours quelles démarches effectuer ou encore quelles étapes il faut suivre. Cet article est fait pour vous guider pas à pas dans ce processus. 

ux-788002_1920

Le travailleur indépendant est un statut opposé à celui du salarié puisqu’il exerce à son compte, n’a pas de supérieur hiérarchique et fixe ses propres conditions de travail. Vous pouvez exercer en tant que travailleur indépendant dans n’importe quel secteur d’activité : développeur web, sage femme libérale ou encore mécanicien. Ainsi, le travailleur indépendant est un chef d’entreprise qui peut être soit un dirigeant de société (SARL, EURL, SAS, SASU…) soit un entrepreneur individuel. Commençons dès à présent avec la première étape.

Réaliser une étude de marché.

En premier lieu, il faut réfléchir mûrement à votre idée afin de la définir précisément. L’idéal est de réaliser une étude de marché qui vous permettra d’estimer la viabilité du projet. Il faut prendre en compte plusieurs éléments comme la mesure de l’offre et de la demande. CCI Business Builder propose une ressource en ligne pour vous aider dans cette étape essentielle ici.

Réfléchir au financement.

Une fois l’étude de votre marché effectuée, il faut réfléchir au financement de votre projet. Ce dernier va varier en fonction de votre activité, vous aurez plus ou moins à investir dans du matériel en fonction de votre profession. Faites le point sur vos ressources personnelles, contactez éventuellement votre banque pour obtenir un prêt bancaire ou lancez une campagne de crowdfunding. Il existe également des aides pour les porteurs de projet comme le dispositif NACRE , ou si vous êtes une femme sachez que vous pouvez bénéficier d’aides spécifiques. 

Choisir un statut juridique.

En tant qu’indépendant, vous avez le choix quant à la forme juridique de votre société. Nous avons rédigé un article comparant les différentes possibilités ici. Découvrez dès maintenant les avantages et les inconvénients de l’entreprise Individuelle (EI), L’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL), L’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL), La Société à Responsabilité Limitée (SARL)

Choisir son régime fiscal.

Deux possibilités vont s’offrir à vous. La première, le régime de la micro-entreprise va limiter largement vos obligations comptables et fiscales. Elle est toutefois limitée aux entreprises au chiffre d’affaires annuel inférieur à 27 000 €.

Le Régime Réel Simplifié prend la suite et permet à l’entreprise de prestation de service de générer jusqu’à 238 000 € de chiffre d’affaires HT. Les obligations comptables et déclaratives sont allégées, vous pouvez facturer la TVA et la récupérer sur vos achats.

Pour en savoir plus, le site de la CCI Paris Île de France

Par défaut, vous serez concerné par l’impôt sur le revenu dans le cadre d’une EIRL ou d’une Entreprise Individuelle. La SASU est directement concernée par l’impôt sur les sociétés. Une EURL est soumise automatiquement à l’impôt sur le revenu, sauf si vous en décidez autrement en l’inscrivant dans les statuts de votre entreprise.

Effectuer les formalités administratives

 Suivant la forme juridique que vous aurez choisie, il peut vous falloir l’aide de professionnels.

N’hésitez pas à nous contacter afin que nous vous renseignons au plus près !

Dans un premier temps, inscrivez-vous au registre du commerce. Ensuite suivant les cas, des démarches complémentaires sont à prévoir :

  • Le plus simple d’abord : pour une Entreprise Individuelle, demandez seulement votre immatriculation en tant que personne physique.
  • Si vous créez une EIRL, il vous faudra penser chaque année à déposer vos comptes et faire la liste de vos biens professionnels.
  • Dans le cas d’une EURL ou d’une SASU, en plus des étapes précédentes, il va falloir rédiger des statuts, les déclarer aux impôts, publier une annonce au Journal des annonces légales.

Trouver ses clients

Wekey, cabinet de conseil vous accompagne pour vous permettre de trouver LA mission qui vous conviendra parfaitement et vous permettra de vous épanouir professionnellement.

Envoyez dès maintenant votre CV à rh@wekey.fr

Nous accompagnons tous nos consultants dans la totalité de leurs démarches afin de leur permettre de choisir la structure qui leur convient le mieux et se concentrer sur leurs missions. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !


Sources :

Le Journal du Net

LegalStart 

Le Coin des entrepreneurs