Wekey vous conseille : Le télétravail

Jamais le télétravail n’a été tant évoqué que ces dernières semaines !

Pour faire face aux mesures de sécurité afin de contenir le Coronavirus, à la mise en quarantaine des salariés et / ou des dirigeants (le PDG d’ADP Augustin de Romanet, le ministre de la culture Franck Riester, 5 de nos députés…), les entreprises françaises s’adaptent et optent de plus en plus pour le télétravail.
Chez Wekey, ça fait longtemps que nous sommes convaincus par le télétravail, on fait le point avec vous pour tout savoir de cette pratique !

Ce que dit la loi

Depuis la Loi Travail, la mise en place du télétravail dans les entreprises a été facilité.

Depuis la réforme, il nécessite soit un accord collectif, soit une charte élaborée par l’employeur et après avis du CSE, ou un accord entre l’employeur et le salarié. L’accord doit être formalisé, par mail par exemple.

Il n’est plus nécessaire de modifier le contrat de travail.

Le salarié peut demander à télétravailler. Si son poste y est éligible et que son employeur refuse, il se doit de justifier sa décision. A l’inverse, l’employeur ne peut imposer le télétravail à un salarié.

Notons que selon l’article L 1222-11 du code du travail, le risque épidémique, comme on le rencontre actuellement, peut justifier le recours au télétravail sans l’accord du salarié.

Le saviez-vous ? 61% des français aspirent au télétravail, alors que seuls 17% d’entre eux le pratique.

Que dit la loi sur le télétravail ?

Les avantages

– Pour l’employé :

Le télétravail, ponctuel ou habituel, va permettre au salarié de mieux concilier vie privée et vie professionnelle. En effet, il va pouvoir gérer de manière plus souple ses horaires de travail et pouvoir à sa guise, aller au sport, aller chercher ses enfants, profiter plus de sa vie de famille… Une diminution du stress dû aux transports, aux retards est également observée. Pour finir, l’employé gagne en productivité et en autonomie (s’il est organisé).

– Pour l’employeur :

On observe dans les entreprises adeptes du télétravail une diminution des coûts de structure : les remboursements de frais de transports sont réduits, les besoins en bureaux et en superficie dans les locaux de l’entreprise sont également diminués. L’absentéisme est réduit : que ce soit dans les grandes villes en cas de grèves de transport, ou tout simplement d’enfants malades. Les employés demandeurs seront également plus motivés et plus compétitifs.

– Pour la planète :

C’est un sujet qui nous tient particulièrement à cœur chez Wekey : l’écologie et la préservation de nos ressources naturelles. En limitant les déplacements des salariés et en privilégiant le télétravail, les émissions de CO² liées aux transports sont réduites.

Le télétravail, bon pour la planète ?

Où télétravailler ?

– A la maison :

En installant un coin bureau dans un coin clame en dehors de l’agitation du reste de la maison, et de la télévision… 😊 Bien éclairé et face à une fenêtre, il vous permettra de ne pas trop fatiguer vos yeux.

– Dans des espaces de coworking :

Lorsque vous êtes en déplacement, ou tout simplement pour vous éloigner d’un bureau un peu agité, pour faire du networking, c’est une solution intéressante. Vous trouverez ce genre d’espaces dans toutes les villes, et à tous les prix. Sur Niort, il en existe trois : à la pépinière d’entreprises, où sont situés nos bureaux, à Niort Tech et Kaptain Coworking.

– N’importe quel espace doté de Wifi :

Les cafés, les bibliothèques seront parfaits lors de vos déplacements !

Quels outils ?

Nous en avons déjà parlé dans notre article sur la gestion du temps de travail : les outils comme Trello, Jira, Slack, Zoom ou encore Dropbox, Wetransfer, les suites Google et Microsoft seront vos meilleurs alliés pour communiquer à distance avec le reste de votre équipe, échanger des fichiers et organiser vos projets. On voit d’ailleurs le nombre d’utilisateurs de ces plateformes monter en flèche ces derniers jours.

Vous êtes convaincus ? N’hésitez pas à nous raconter vos expériences de télétravail sur notre page
LinkedIn !